Bagages et nécessaire de survie

Posted by on 10 octobre 2013

J’ai pesé mon équipement quelques jours avant le départ, pour me faire une idée du poids total du barda que j’imposais à Sla, en ayant fait le maximum pour minimiser la charge… Poids arrondis à 5g (balance de cuisine de maman à l’appui!)

Dans les sacoches:
- Nécessaire rudimentaire de pansage (brosse + cure-pieds): 240g
- Poncho: 200g
- Matos de signalisation + éclairage: 350g
- Matos de dépannage (clous, bourrellerie, scotch, mousquetons……): 570g
- Nécessaire de toilette: 635g
- Seau pliant : 300g
- Produits pour Sla contre les insectes: 260g
- Marteau + tricoise: 720g

Total 3,275kg

Dans le gros charvin arrière*:
- Tente de globe-trotteur extra light: 1615g (merci Jeannot!!!)
- Vêtements de rechange: 950g

Total 2,565kg

Dans les fontes:
- Bouffe pour 24h + un bouquin (« Les grands chemins » de Giono!): 1800g
Dans le petit boudin au-dessus des fontes* (qui sont minuscules):
- Pharmacie: 550g
- Sac de couchage: 835g (merci Jeannot!)
- Fers de rechange: 1415g

Total 4,600kg

Restent à fixer sur la selle ou sur moi:
- Ligne d’attache: 490g
- Sac banane: téléphone, chargeur, monnaie, papiers, stylos… : 400g sans le sac banane (que j’ai pas encore)

Total: 890g

Soit un total de bagages (hors poids du tapis, de la selle etc…) de 11,330kg… j’ai encore à faire entrer ma gourde (1kg à plein), le fly mask, et quelques bricoles… du coup j’hésite à m’encombrer du matériel de ferrure (720g de marteau et pince, je me dis que je peux les trouver dans la première ferme venue quitte à y amener Sla sur trois pattes, ou l’attacher pour qu’elle m’attende…)… mais je suis quand même assez fière d’emporter moins de 15kg de matos pour survivre! (sachant qu’avec le poids du harnachement et de mes vêtements on passera vite à 25kg, et si on y ajoute le mien on atteint les 90kg de PTAC…) Ouf, on reste dans les 20% maxi de charge pour Sla!  J’espère en tous cas que cela y suffira, sachant que plusieurs étapes confortables m’attendent, pour me laver et manger pour de vrai, et que la bouffe pour Sla est déjà acheminée…

Après passage de savon en règle par papa, qui trouve que j’emmène encore trop de « bordel », je me décide à laisser le matos de maréchalerie sur place (outils et fers de rechange, je n’emporte qu’une vingtaine de clous dans un tube d’aspirine vide), et il se propose de venir me dépanner en cas de besoin.. et il n’y a pas eu besoin! J’ai renoncé aussi au fly mask et emporté un simple frontal chasse-mouches.

*J’ai finalement revu aussi mes projets de fixation sur la selle, car elle ne contenait pas assez d’anneaux et les boudins étaient trop volumineux; papa m’a montré comment les fixer de part et d’autre de la selle, sur le haut des sacoches…: ça n’a pas bougé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>